Astronomie

Tracé de ligne écliptique dans une carte

Tracé de ligne écliptique dans une carte


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Y a-t-il une URL qui peut me donner des données de ligne écliptique que je peux tracer sur une carte. c'est-à-dire que j'ai besoin de la latitude terrestre et de la longitude terrestre de la ligne écliptique pour une heure et une date spécifiques. Pour le moment, je n'ai que les données de déclinaison du Soleil et sa longitude, avec lesquelles je ne peux tracer qu'un seul point, mais la ligne écliptique est comme une onde sinusoïdale comme je lis sur Internet. Comment puis-je obtenir les données de la ligne écliptique complète pour un jour et une heure donnés. Je suis un peu nouveau dans ce domaine, veuillez vous excuser si ma question est fausse et montrez-moi le bon chemin.


L'écliptique est un plan incliné à 23,43 degrés (environ, insérez votre valeur la plus précise au besoin). Une position sur l'écliptique est 0 heure d'ascension droite, 0 degré de déclinaison (0,0). Si vous tracez cela sur la Terre à la date et à l'heure que vous avez, le reste de la trajectoire de l'écliptique sur la Terre peut être calculé comme suit : $$ an(23,43) sin(longitude-longitude_{equatorcrossing}) = an(latitude)$$

$longitude_{equatorcrossing}$ est la longitude où l'écliptique à 0 heure de l'Ascension Droite croise l'équateur.

À titre de vérification, la latitude doit être de 23,43 degrés lorsque la longitude est à 90 degrés à l'est du point de longitude (0,0) et la latitude doit être de -23,43 degrés lorsque la longitude est à 90 degrés à l'ouest de la longitude (0,0) point. En d'autres termes, si (0 ascension droite, 0 déclinaison) correspond à 15 degrés de longitude est, alors 105 degrés de longitude est est l'endroit où l'écliptique est à la latitude nord maximale, et 75 degrés de longitude ouest est l'endroit où l'écliptique est à la latitude sud maximale .


(2) La trajectoire du soleil, l'écliptique

Même si les planètes se déplacent sur la sphère céleste, elles n'errent pas partout mais sont confinées dans une bande étroite, la divisant en deux. Les étoiles le long de cette bande sont traditionnellement divisées en 12 constellations du zodiaque. Le nom, lié au "zoo", vient du fait que la plupart de ces constellations portent le nom d'animaux - Lion le lion, Bélier le bélier, Scorpion le scorpion, Cancer le crabe, Poissons le poisson, Capricorne la chèvre et Taureau le taureau.

A tout moment, le Soleil est aussi quelque part sur la sphère céleste, et lorsque la Terre tourne, elle se lève et se couche de la même manière que les étoiles.

Comme les planètes, le Soleil se déplace également autour du zodiaque, faisant un circuit complet chaque année. Chaque mois, il couvre une constellation différente du zodiaque, ce qui est la vraie raison pour laquelle ces constellations sont au nombre de 12. Bien sûr, au cours de ce mois, cette constellation particulière n'est pas vue, car le ciel près du Soleil est trop brillant pour que ses étoiles soient vues sans télescope (sauf, très brièvement, lors d'une éclipse totale de Soleil).

On peut cependant déterminer où se trouve le soleil sur le zodiaque (comme l'ont fait les anciens astronomes) en notant quel est le dernier constellation du zodiaque se lever devant le Soleil, ou le premier à régler après ça. De toute évidence, le Soleil est quelque part entre les deux. De cette manière, chaque période d'un mois de l'année recevait son "signe du zodiaque".

Les astrologues, qui croient que les étoiles dirigent mystérieusement nos vies, prétendent que cela fait une grande différence « sous quel signe » une personne est née. Sachez cependant que le "signe" attribué à chaque mois dans les horoscopes n'est pas la constellation où le Soleil est ce mois-là, mais où il aurait été dans les temps anciens. La différence est discutée dans la section sur la précession des équinoxes


Fil:Constellations écliptique équirectangulaire plot.svg

Klicka på ett datum/klockslag för att se filen som den såg ut då.

Datum/TidMiniatyrbildDimensionneurAnvändareCommentaire
nuvarande25 mars 2018 kl. 00.101 024 × 544 (263 ko) KaldariMise à jour également du script Perl
24 mars 2018 kl. 23.511 024 × 544 (263 ko) KaldariDéfinir une taille de rendu spécifique pour MediaViewer
30 août 2013 kl. 21.20512 × 272 (265 ko) CmgleeInversez la luminosité bitmap et supprimez l'étiquetage subjectif de la visibilité.
29 août 2013 kl. 20.43512 × 272 (264 ko) CmgleeAjoutez une image bitmap de la Voie lactée et des constellations remarquables en italique.
28 août 2013 kl. 21.03512 × 272 (92 Ko) CmgleeAjouter une famille de constellations.
28 août 2013 kl. 01.23512 × 256 (85 Ko) CmgleeCode couleur par année établi.
26 août 2013 kl. 03.09512 × 256 (47 Ko) Cmglee<


దస్త్రం:Constellations écliptique équirectangulaire plot.svg

/సమయం .

/సమయంనఖచిత్రంకొలతలువాడుకరివ్యాఖ్య
ప్రస్తుత22:10, 24 mai 20181 024 × 544 (263 Ko) KaldariMise à jour également du script Perl
21:51, 24 mars 20181 024 × 544 (263 Ko) KaldariDéfinir une taille de rendu spécifique pour MediaViewer
19:20, 30 mars 2013512 × 272 (265 Ko) CmgleeInversez la luminosité bitmap et supprimez l'étiquetage subjectif de la visibilité.
18:43, 29 mars 2013512 × 272 (264 Ko) CmgleeAjoutez une image bitmap de la Voie lactée et mettez en italique les constellations remarquables.
19:03, 28 mars 2013512 × 272 (92 Ko) CmgleeAjouter une famille de constellations.
23:23, 27 mars 2013512 × 256 (85 Ko) CmgleeCode couleur par année établi.
01:09, 26 mars 2013512 × 256 (47 Ko) Cmglee<

పేజీలలో ఈ ఫైలుకు లింకులు ఉన్నాయి:


Datoteka:Constellations écliptique équirectangulaire plot.svg

Kliknite na datum/vrijeme da vidite verziju datoteke iz tog vremena.

Datum/vrijèmeSmanjeni préditDimensionsKorisnikCommentaires
trenutno00:10, 25 mars 20181.024 × 544 (263 Ko) KaldariMise à jour également du script Perl
23:51, 24 mars 20181.024 × 544 (263 Ko) KaldariDéfinir une taille de rendu spécifique pour MediaViewer
21h20, 30 août 2013512 × 272 (265 Ko) CmgleeInversez la luminosité bitmap et supprimez l'étiquetage subjectif de la visibilité.
20:43, 29 août 2013512 × 272 (264 Ko) CmgleeAjoutez une image bitmap de la Voie lactée et mettez en italique les constellations remarquables.
21:03, 28 août 2013512 × 272 (92 Ko) CmgleeAjouter une famille de constellations.
01:23, 28 août 2013512 × 256 (85 Ko) CmgleeCode couleur par année établi.
03:09, 26 août 2013512 × 256 (47 Ko) Cmglee<


Picha:Constellations écliptique équirectangulaire plot.svg

Bonyeza tarehe/saa kuona faili kama ilivyoonekana wakati huo.

Tarehé/SaaPicha ndogoVipimoMtumiajiMaelezo
sasa hivi22:10, 24 Machi 20181 024 × 544 (263 Ko) KaldariMise à jour également du script Perl
21:51, 24 Machi 20181 024 × 544 (263 Ko) KaldariDéfinir une taille de rendu spécifique pour MediaViewer
19:20, 30 août 2013512 × 272 (265 Ko) CmgleeInversez la luminosité bitmap et supprimez l'étiquetage subjectif de la visibilité.
18:43, 29 août 2013512 × 272 (264 Ko) CmgleeAjoutez une image bitmap de la Voie lactée et mettez en italique les constellations remarquables.
19:03, 28 août 2013512 × 272 (92 Ko) CmgleeAjouter une famille de constellations.
23:23, 27 août 2013512 × 256 (85 Ko) CmgleeCode couleur par année établi.
01:09, 26 août 2013512 × 256 (47 Ko) Cmglee<


Commentaires

Kelly, j'attends avec impatience l'expédition de cet intéressant globe S&T - à ajouter à mon étagère de globe en pleine croissance.

Vous pouvez peut-être ajouter quelques mots en comparant le globe céleste S&T aux déjà célèbres S&T Sky Atlas 2000.0, S&T Pocket Sky Atlas et S&T Jumbo Pocket Sky Atlas.

Les atlas et globes S&T sont tout simplement les meilleurs.

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.

Wow! Toutes nos félicitations! J'aimerais savoir quel catalogue d'étoiles vous avez utilisé pour tracer ces 2934 étoiles.

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.

J. Kelly Beatty Auteur de l'article

salut, MaribuS -- nous utilisons notre propre catalogue interne, qui comprend des informations sur le fait qu'une étoile est multiple, variable ou les deux -- ainsi que son type spectral. ciel clair,
Kelly

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.

J'ai reçu un e-mail indiquant que le Globe céleste devrait être livré dans les deux prochains jours. Dans l'attente de ce globe. Ayez une place pour cela sur mon étagère globe.

Vous devez être connectés pour poster un commentaire.

S&T Celestial Globe est arrivé à ma porte il y a quelques minutes. Ce globe vaut bien le prix et l'espace dont il a besoin sur mon étagère globe.

Pour moi, l'avantage de loin est de pouvoir tenir une carte céleste complète (magnitude visuelle 5,5) dans mes mains pour l'apprécier et la partager avec les autres. Les couleurs utilisées sur le globe céleste sont assez jolies. Et la position du Soleil le premier jour de chaque mois sur l'écliptique est un ajout utile.


Tiedosto:Constellations écliptique équirectangulaire plot.svg

Päiväystä napsauttamalla näet, millainen tiedosto oli kyseisellä hetkellä.

PäiväysPienoiskuvaKokoKäyttäjäCommentaires
nykyinen25. maaliskuuta 2018 kello 01.101 024 × 544 (263 Ko) KaldariMise à jour également du script Perl
25. maaliskuuta 2018 kello 00.511 024 × 544 (263 Ko) KaldariDéfinir une taille de rendu spécifique pour MediaViewer
30. elokuuta 2013 kello 22.20512 × 272 (265 Ko) CmgleeInversez la luminosité bitmap et supprimez l'étiquetage subjectif de la visibilité.
29. elokuuta 2013 kello 21.43512 × 272 (264 Ko) CmgleeAjoutez une image bitmap de la Voie lactée et mettez en italique les constellations remarquables.
28. elokuuta 2013 kello 22.03512 × 272 (92 Ko) CmgleeAjouter une famille de constellations.
28. elokuuta 2013 kello 02.23512 × 256 (85 Ko) CmgleeCode couleur par année établi.
26. elokuuta 2013 kello 04.09512 × 256 (47 Ko) Cmglee<


Cartographie de l'orbite et des phases de la Lune

Résumé: Suivez les phases de la Lune, observez son orbite autour de la Terre, mesurez sa période orbitale et mesurez l'angle entre le plan de l'orbite de la Lune et le plan de l'écliptique.

Fournitures nécessaires : Journal d'observation, crayon, carte des étoiles SC001, arbalète, modèle de phase de la Lune.

Date de début: Vous aurez le plus grand succès avec ce laboratoire si vous suivez la lune pendant 5 à 6 semaines. Nous fortement recommandons de commencer au plus tard le 20 janvier.

Description générale:

Chercher! Observez la lune. Astuces: si la lune est proche du 1er quartier ou de la phase de pleine lune, vous pourrez faire vos observations en début ou en fin de soirée. Si la lune est passée la pleine lune ou proche du 3ème quartier, vous devrez faire vos observations soit très tard dans la nuit, soit tôt le matin. Ce laboratoire ne nécessite que des observations simples qui ne prennent que 10 à 15 minutes environ chaque nuit, mais révèlent un nombre surprenant d'effets. Pour faire ce laboratoire, vous devez vous familiariser avec les constellations et l'utilisation des cartes des étoiles, une compétence également développée dans le laboratoire Constellations et Bright Stars.

Fréquence des observations : La Lune met environ 1 mois pour orbiter autour de la Terre. Le but est d'observer la Lune pendant un cycle complet. Vous devrez peut-être prolonger cette période de 1 à 2 semaines si le mauvais temps vous a empêché d'obtenir une bonne couverture. Vous aurez besoin de 8 à 12 observations bien espacées pendant le cycle (c'est-à-dire tous les 3 à 4 jours ou presque toutes les nuits claires), pour obtenir une bonne couverture. De plus, pour la période suivant la pleine Lune, la Lune n'est visible que tard dans la nuit ou tôt le matin. Un petit effort sera nécessaire pour observer la fin du cycle. Ce n'est vraiment pas autant de travail que cela puisse paraître. N'oubliez pas que chaque observation ne prend pas plus de 15 minutes ! C'est l'un des laboratoires les plus intéressants en astronomie d'introduction.

Curieuse pourquoi la Pleine Lune apparaît-elle si grande lorsqu'elle se lève ? C'est la fameuse illusion de la Lune, un phénomène bien connu.

Procédure

Sortez et déterminez la position de la Lune par rapport aux étoiles et aux constellations que vous pouvez identifier. Faites-le aussi précisément que possible. Vous pouvez le faire en « regardant les yeux » (à 1 o près ou mieux) de la position s'il y a des étoiles visibles près de la Lune ou mieux encore, en utilisant l'arbalète pour mesurer sa séparation angulaire de deux étoiles. Vous devez utiliser l'arbalète lorsque vous observez pendant les laboratoires programmés et le « globe oculaire » lorsque vous observez pendant votre temps libre.

Lors de l'utilisation de l'arbalète : Vous devez choisir 2 étoiles qui sont de bonnes références fixes pour mesurer la position de la Lune cette nuit-là. Mesurez la séparation 1) entre la Lune et chacune des deux étoiles et 2) entre les deux étoiles (ou une autre paire d'étoiles dans cette même zone du ciel). Cette dernière mesure vous permettra de déterminer le échelle de la carte du ciel (c'est-à-dire combien de mm correspondent à 1 o ). Vous devez le savoir pour tracer la position de la Lune à partir de vos mesures.

Noter: Les cartes du ciel sont comme des cartes géographiques. Ils sont obtenus en projetant une surface courbe (une portion de sphère) sur une surface plane (feuille de papier). Cela conduit inévitablement à des distorsions, où l'échelle n'est pas uniforme sur toute la carte. C'est pourquoi sur de nombreuses cartes de la Terre (planisphères) le Groenland apparaît beaucoup plus grand que l'Amérique du Sud, alors qu'en fait il est beaucoup plus petit, comme on peut le vérifier avec un globe. Pour cette raison, vous ne devez pas supposer que la même échelle s'applique partout sur la carte des étoiles SC001 et vous devez déterminer l'échelle près de la position observée de la Lune pour chaque observation à l'arbalète. Comme vous le verrez, cela nécessite peu de travail supplémentaire.

Lorsque vous « regardez » la position : Il est difficile de le faire lorsque la Lune se lève ou se couche (c'est-à-dire bas dans le ciel) car moins d'étoiles sont visibles bas dans le ciel et toutes les étoiles sont du même côté de la Lune (les autres étant bloquées par l'horizon) . Autant que possible, faites l'observation lorsque la Lune est bien au-dessus de l'horizon.

Tracez cette position sur votre carte du ciel (SC001) en dessinant une petite lune dans sa phase approximative à l'emplacement correct par rapport aux étoiles. Si vous avez utilisé l'arbalète, vérifiez votre travail en comparant votre position tracée avec ce que vous voyez dans le ciel. Étiquetez la position avec la date. Voir le classeur d'exemples conservé dans le hangar de stockage.

Utilisation des modèles fournis pour les phases de la Lune, dessinez précisément la phase de la Lune ainsi que les caractéristiques de surface que vous pouvez voir avec votre oeil nu. Indiquez la date et l'heure à côté de votre croquis. Voir le classeur d'exemples dans le hangar de stockage.

Dans votre journal d'observation, notez la date et l'heure, les conditions météorologiques, la phase de la lune et la constellation dans laquelle la lune apparaît. Si vous avez utilisé l'arbalète, notez les noms de vos étoiles de référence et toutes les mesures. Ajoutez des notes (y compris des commentaires personnels) le cas échéant.

En dehors du laboratoire, utilisez la carte des étoiles (SC001) pour trouver la position de la Lune et du Soleil le long de l'écliptique (tous deux en degrés) à la date de votre observation. Ceci est connu comme le longitude écliptique. Cela se fait en lisant simplement l'échelle des degrés le long de l'écliptique (courbe ondulée sur la carte). La position du Soleil dans le ciel tout au long de l'année est également indiquée le long de cette courbe. Exemple : supposons que vous observiez la Lune très près de l'étoile Spica (en Vierge) le 21 novembre. La longitude écliptique de la Lune serait de 204 o et celle du Soleil de 238 o .

Faites un tableau de vos observations. Pour chaque entrée, donnez la date et l'heure, la longitude écliptique de la Lune et du Soleil et l'angle entre la Lune et le Soleil dans le ciel, obtenu à partir des valeurs que vous avez saisies 5). Dans l'exemple ci-dessus, l'angle Soleil-Terre-Lune serait (204 o -238 o ) + 360 o =326 o . Cet angle est de 0° à la nouvelle Lune (le Soleil et la Lune sont alignés dans le ciel), de 180° à la Pleine Lune et augmente au cours du cycle jusqu'à 360°.

Une fois que vous avez terminé vos observations, utilisez votre table d'angles Soleil-Terre-Lune, vos positions tracées sur la carte du ciel et vos croquis de la phase de la Lune au cours du cycle pour répondre aux questions suivantes (d'après vos observations !):

une) Rédigez un bref résumé décrivant les changements que vous avez observés dans la phase de la lune. Votre résumé doit inclure les heures du jour (ou de la nuit) auxquelles vous vous attendez maintenant à observer un premier quartier de lune, une pleine lune, un dernier quartier de lune et une nouvelle lune.

b) Pourquoi la lune passe-t-elle par phases ? Quelle est la relation entre la phase et l'angle Soleil-Terre-Lune ?

c) Vos observations indiquent-elles que nous voyons en effet toujours la même face de la Lune à tout moment ? Qu'est-ce que ça veut dire?

ré) Quelle est la période d'achèvement d'un cycle de phases lunaires, telle que déterminée à partir de vos mesures ? Il y a quelques subtilités ici. Pour savoir quand un cycle est terminé, vous avez besoin d'un point de référence (c'est-à-dire où se trouve la ligne de départ du tour ?). Il y a deux choix assez évidents : 1) le Soleil et 2) les étoiles. le période synodique de la Lune (cycle des phases) est mesurée par rapport au Soleil. Le cycle synodique est terminé lorsque l'angle Soleil-Terre-Lune a changé de 360 ​​o . le période sidérale est mesurée par rapport aux étoiles et s'achève lorsque la Lune est revenue à la même longitude écliptique. Déterminez chaque période en fonction de vos angles tabulés. Vous pouvez le faire en faisant un tracé de l'angle mesuré par rapport au temps en jours, en traçant une courbe lisse à travers vos données et en voyant où il croise le point d'achèvement du cycle. Faites un graphique séparé pour chacune des périodes synodique et sidérale et déterminez la période à 0,1 jour près. Les périodes synodique et sidérale sont-elles différentes ? Pourquoi ou pourquoi pas? Enfin, comparez vos valeurs avec celles données dans votre manuel et commentez.

e) Décrivez la trajectoire orbitale de la lune à travers les étoiles. Par quelles constellations passe-t-il ? Comment la trajectoire de la Lune dans le ciel se compare-t-elle à celle du Soleil (c'est-à-dire l'écliptique) ? Si vous constatez un écart entre l'écliptique et la trajectoire de la Lune, que révèle-t-il ?

Dernière modification : 2002-19 décembre, par Robert A. Knop Jr.

Cette page peut ne pas s'afficher correctement avec Netscape 4.xx ou avec MSIE 4 ou une version inférieure, ces navigateurs sont obsolètes et leur prise en charge des normes Web est boguée. Mettez à niveau vers les versions actuelles de votre navigateur ou vers Mozilla.


Levant les yeux : une plus grande profondeur sur l'écliptique

L'autre semaine, nous avons parlé des signes du zodiaque (ne vous inquiétez pas, nous ne revenons pas dans l'astrologie) et de l'écliptique. J'ai l'impression que je jette parfois ces termes et que je n'entre pas tout à fait dans toutes les choses intéressantes que je veux partager, car la chronique doit s'en tenir à l'essentiel et ne pas simplement être moi en train de radoter pour toujours. Alors cette semaine, nous allons revisiter ces mots et approfondir un peu leur signification.

Commençons par l'écliptique. Il s'agit essentiellement de la ligne dans le ciel que le soleil semble traverser. Bien sûr, ce n'est pas le soleil qui bouge réellement. La Terre tourne autour du soleil et tourne en orbite, ce qui donne l'impression que le soleil se lève, traverse le ciel et se couche tous les jours, alors que ce n'est en fait que notre point de vue.

En plus de la ligne du soleil, il y a aussi les autres planètes de notre système solaire et la lune qui se déplacent dans notre ciel d'une manière circulaire similaire, bien qu'il soit plus difficile à remarquer. Étant donné que notre système solaire est assez plat (pensez presque à deux dimensions, comme une plaque), ces autres corps sont presque sur le même plan que la Terre, ce qui signifie qu'ils se déplacent également très près de l'écliptique. Mais pas assez près, ils ont tendance à être décalés de plusieurs degrés.

Donc, si vous prenez l'écliptique et ajoutez quelques degrés au-dessus et en dessous, vous obtenez une bande plus large dans le ciel où toutes les planètes, la lune et le soleil restent confinés. C'est ce que nous appelons le zodiaque, qui se traduit par “cercle d'animaux” basé sur les 13 constellations principales qui se croisent dans le ciel.

Un petit mot ici sur les constellations. Il y en a 88 au total, le même nombre que les touches d'un piano (bon article de trivia à partager avec vos amis). La plupart des gens pensent aux constellations comme aux étoiles brillantes qui forment la forme que les anciens imaginaient dans le ciel. En réalité, les constellations ressemblent davantage à des blocs du ciel. Les étoiles brillantes peuvent être au milieu du bloc, mais les constellations englobent également de nombreuses étoiles plus sombres et des espaces apparemment vides, ce qui signifie que chaque partie du ciel est dans une constellation.

C'est pourquoi plus haut, j'ai précisé qu'il y a 13 constellations « principales » dans le zodiaque. Alors que le soleil sur l'écliptique ne passera que par ces 13 planètes, la lune et les autres planètes, en raison des faibles degrés qui les séparent de l'écliptique, passeront souvent par neuf autres constellations qui ont les orteils dans l'eau, pour ainsi dire.

Vous avez peut-être aussi remarqué que le mot écliptique est très proche d'un autre mot astronomique : éclipse. Et en fait, les éclipses ne peuvent se produire que sur l'écliptique, principalement parce que le soleil doit être impliqué et que le soleil est toujours sur l'écliptique.

Les éclipses se produisent lorsque le soleil, la lune et la Terre s'alignent tous ensemble, une éclipse solaire a la lune entre le soleil et la Terre, tandis qu'une éclipse lunaire a la lune cachée dans l'ombre de la Terre alors que notre planète s'interpose entre elle et le soleil .

Si vous y réfléchissez, si la lune n'avait pas été à 5,5 degrés du plan orbital de la Terre, ce qui signifie qu'elle ne traverse l'écliptique que périodiquement, nous aurions peut-être eu une éclipse solaire et une éclipse lunaire chaque mois ! Personnellement, j'apprécie la nature plus occasionnelle de ces éclipses, cela semble les rendre plus spéciales quand elles se produisent, même si les astronomes peuvent tracer ces événements des décennies dans le futur.

RECHERCHE CETTE SEMAINE : Mars est votre seule planète du soir, qui veille jusque tard dans la nuit. Le matin avant l'aube, cherchez une Vénus brillante avec Saturne en dessous, se levant alors que Vénus s'enfonce vers le soleil. Les deux seront très proches l'un de l'autre et changeront de place le 18 février. Jupiter restera au-dessus des deux planètes, plus brillante que Saturne mais éclipsée par Vénus dans ce ciel sud-est avant le lever du soleil. La lune est actuellement une gibbeuse croissante et sera pleine mardi.


6.6 Sources de données

Le package USAboundaries, https://github.com/ropensci/USAboundaries contient des données d'état, de comté et de code postal pour les États-Unis. 26 En plus des limites actuelles, il a également des limites d'État et de comté remontant aux années 1600.

Le package tigris, https://github.com/walkerke/tigris, facilite l'accès aux fichiers de formes TIGRIS du recensement américain. 27 Il contient les limites des États, des comtés, des codes postaux et des secteurs de recensement, ainsi que de nombreux autres ensembles de données utiles.

Le package rnaturalearth 28 regroupe les données gratuites et de haute qualité de http://naturalearthdata.com/. Il contient les frontières des pays et les frontières de la région de niveau supérieur au sein de chaque pays (par exemple, les États des États-Unis, les régions de France, les comtés du Royaume-Uni).

Le package osmar, https://cran.r-project.org/package=osmar complète l'API OpenStreetMap afin que vous puissiez accéder à un large éventail de données vectorielles, y compris des rues et des bâtiments individuels 29

Si vous avez vos propres fichiers de forme ( .shp ), vous pouvez les charger dans R avec sf::read_sf()



Commentaires:

  1. Kwatoko

    Phrase très amusante

  2. Armando

    Pour ma part, tu n'as pas raison. Je peux le prouver. Écrivez-moi dans PM.

  3. Delvon

    Je pense, que vous commettez une erreur. Discutons-en. Écrivez-moi dans PM, nous communiquerons.



Écrire un message